DE L'AUTRE CÔTÉ DU BANC, 2020 et +

En collaboration avec Nogozone

Ce projet a vu le jour sur une idée originale d’Isabelle Franques en collaboration avec Lisa Robert et l’association Choréactif de Clotilde Amprimoz.

 

Dans notre projet « De l’autre côté du banc » il est évident que l’usage de l’espace public va jouer un rôle majeur dans le retour aux pratiques artistiques et culturelles cet été et bien après. 

 

Rester chez soi nous pousse à questionner nos espaces de libertés et d’expressions. Prendre l’air dans son quartier soudain silencieux et aller s’assoir sur LE banc public en bas de chez soi prend tout à coup un air de grande virée.

Pour nous, cette réappropriation de l’espace public passe indéniablement par cette assise universelle qui inspire à ralentir. Prendre le temps, échanger, contempler, méditer avec ce vieil ami qui en connait un rayon sur la vie. En ce contexte incertain, il prend tout son sens. 

 

Investir un mobilier urbain accessible à TOUS lorsque les lieux d’exposition et de spectacle sont contraints, nous permet d’affirmer concrètement un besoin de ralentir, de s’émouvoir, et de se ré-approprier son quartier. Ces espaces de rencontre nous voulons les investir, les revaloriser et les sauvegarder. 

 

Nous accordons une grande importance à la mémoire, au collectage et à la transmission d’histoires locales. Pour faire ensemble nous devons nous appuyer sur les expériences de chacun et permettre des transmissions entre générations et catégories sociales trop souvent séparer.

 

Nous souhaitons mettre en lumière « Le banc public » sous différentes formes afin d’interroger et de préserver le lien social qu’il incarne.

 

Son accessibilité, son histoire et son rôle social lui donne de fait une place fondamentale.

 

ÉTAPES DU PROJET

 

Résidence au Forum St Jean, médiation avec les mineurs résidents et ceux de l'association l'ANRASS : août 2020

 

Résidence au Pôle chorégraphique La Diode et dans l'espace public à Clermont-Ferrand : entre septembre et décembre 2020

 

Soutien de la DRAC (appel à projet "Prendre l'air du temps" 2020)

 

À venir : résidences et prises de vue en Auvergne, création et diffusion, demandes de soutien et coproductions en cours